Seul et Avec

Seul, pas isolé

Avec, pas englouti


Seul et Avec, vers le même rivage

Bafouillent, s'apprivoisent, s'entraident, se nourrissent, s'amusent, se marrent dans la barque

Sérieux

Le Celeuste scande de sa baguette vocale

Chacun ses courbatures, les bras multipliés élancent l'embarcation

Du souffle de chacun, de la pulsation unique de tous

La terre s'approche, entend les voix mêlées

Reconnait le chant de ses enfants à l'écho de celui de l'eau dans son sillage

Chacun et tous déposent les rames, se laissent glisser sur une tonalité qui résonne juste loin dedans, profond dehors

Ce n'est pas un mirage, cette intonation commune, cet accueil de chacun

Que tous les hommes, en vie, veulent retrouver, tous les soirs, chaque journée

Un simple accord parfait d'humanité.


15.12.18 . Christine

3264-029.jpg
photo Vincent Lucas